Interviews

Anthony Briaux: “Simone voulait que je signe”

Formé au Tours FC, et ancien capitaine de la réserve tourangelle, Anthony Briaux est aujourd’hui titulaire à l’Avoine Olympique Chinon Cinais. Il affrontera son ancien club dans le cadre de la Coupe de France, et a accepté de répondre à nos questions à cette occasion.

avoine tours

Anthony, tu as quitté le Tours FC en 2016 après plusieurs années au club. Dans quel contexte s’est passé ton départ ?

Anthony Briaux: « Mon départ du Tours FC s’est fait dans une atmosphère tendue. Marco Simone (alors entraineur du Tours FC) voulait que je signe un contrat pro avec le club, mais pas le président Jean-Marc Ettori ni Fabrice Bertone. »

Avant de t’engager pour l’AOCC à l’époque, as-tu reçu des offres d’autres clubs ? 

Anthony Briaux: « Non, je n’avais reçu aucune offre concrète. »

Tu étais capitaine de la réserve du Tours FC. Quel est l’importance du brassard pour toi ?

Anthony Briaux: « Je n’apporte pas d’importance particulière au brassard de capitaine, c’est juste une certaine reconnaissance. »

Vous avez raté de peu la montée en National 2 l’an dernier. Quel est ton sentiment sur la saison dernière et sur cette nouvelle saison? Quels sont les nouveaux objectifs ?

Anthony Briaux: « Le sentiment principal qui prédomine est bien sûr la déception, mais c’est le football. L’objectif pour cette saison est simplement de donner le meilleur de nous même. On verra ensuite ce qui adviendra. »

Tu es entrainé par une légende du Tours FC, Armand Raimbault. Comment se passe ta relation avec le coach, et avec Jean-Luc Ettori, le conseiller du président ?

Anthony Briaux: « J’ai une très bonne relation avec ces deux personnes, ainsi qu’avec toutes les personnes du club. »

Est-ce que tu suis encore les résultats du Tours FC? As-tu encore des contacts avec des joueurs (anciens ou actuels) de l’équipe ?

Anthony Briaux: « Oui je suis encore les résultats du club, mais d’assez loin. J’ai encore quelques contacts avec Thibault Cillard, que je croise parfois, mais de manière générale assez peu de contact avec les anciens joueurs. »

L’AOCC va recevoir le Tours FC . Est-ce que ce match a une saveur particulière pour toi?

Anthony Briaux: « C’est pour moi un match comme les autres, et je vais le préparer comme tout autre match. Après, c’est toujours un plaisir de jouer des matchs contre des équipes des niveaux supérieurs. »

Tu suis actuellement une formation d’apprenti commercial en parallèle de ton contrat à l’AOCC. Comment se passe la cohabitation entre tes deux activités?

Anthony Briaux: « Tout se passe très bien, j’arrive à concilier les deux activités, ce qui est particulièrement important pour plus tard. »

Gardes-tu le projet de retrouver le monde pro dans les prochaines années?

Anthony Briaux: « Oui, je garde ce projet dans un coin de la tête si l’opportunité se présente. Je travaille au quotidien pour garder une chance de jouer au meilleur niveau possible. »

Gardes tu des regrets sur ton passage au Tours FC ?

Anthony Briaux: « Aucun regret, je ne garde que le positif de cette expérience, et beaucoup de bons souvenir de ces années passées au Tours FC. »

Tu as joué l’an dernier avec Maxime Do Couto, qui est parti en Ukraine. Est-ce que tu serais prêt a partir jouer dans un championnat étranger comme lui?

Anthony Briaux: «Non, poursuivre ma carrière dans des pays comme l’Ukraine ne m’intéresse pas, je ne suis pas comme ça.»

Merci à Anthony Briaux d’avoir répondu à nos questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close